X
X

Lost your password? Please enter your email address. You will receive mail with link to set new password.

Fermer
Créer un compte
Mot de passe oublié ?

LES COLLECTIONS

La Parisienne


La Parisienne, c’est cette jeune femme à la démarche légère et raffinée que l’on croise dans les rues de la ville lumière. Elle éveille par son parfum frais et somptueux, elle attire par ses allures princières, elle brille et nous émerveille par son chic moderne.

Une silhouette dont la maison Wilfrid Deydier saisit l’intense délicatesse pour l’exprimer dans une collection de bijoux emblématique, une Tour Eiffel d’or et de pierres précieuses à laquelle il donne le nom de son inspiratrice, La Parisienne.

Voir la collection



Winter

Dans la collection des quatre saisons créée par Wilfrid Deydier, la ligne Winter raconte l’atmosphère particulière d’un jardin japonais en hiver. Elle met en scène le cerisier à l’écorce soyeuse et la magie des paysages enneigés avec la blancheur du diamant, les étincelles bleutées de la tanzanite ou les éclats d’or de la citrine.

La ligne Winter symbolise un rameau de cerisier en or sur lequel repose une fleur de givre. Les pointes d’or de ce cœur glacé s’élancent tout autour d’un trillion central en tanzanite ou en citrine. Sur la branche, l’or blanc incrusté de diamants blancs étoilés représente la neige scintillante qui se dépose sur les rameaux de cerisiers en hiver.

Voir la collection

Spring

Dans la collection des quatre saisons créée par la Maison Deydier, la ligne Spring raconte un printemps fleuri et coloré. Le bijou dessine deux feuilles dentelées qui semblent s’éveiller doucement d’un long sommeil hivernal. Leur forme encore ondulée évoque le travail des maîtres plisseurs qui par l’art du pliage du tissu donnent vie aux créations les plus pointues des grands couturiers. L’idée que la haute couture réside partout dans la nature est aussi contée dans les étincelles multicolores des briolettes en saphir qui fleurissent au cœur du bijou.

Leur taille en goutte d’eau rappelle la rondeur des jeunes fleurs qui commencent à s’ouvrir. Face à elles, le bijou se pare d’un bouquet de bourgeons de feuilles dont les éclats de l’or blanc en font une collection végétale parfumée de fraîcheur.

Voir la collection



Fary tale

Si le mariage symbolise la pureté et la transparence immaculée d’un magnifique diamant blanc, il est aussi aux couleurs douces d’une caresse, aux touches fauves du feu ardent ou aux teintes azur d’un ciel d’été.

Un conte de fées chatoyant que la collection Fary Tale met en lumière dans des alliances serties de diamants étonnants et rares, blancs mais aussi roses, bleus, jaunes ou orange.
Ces bijoux et ces joyaux aux couleurs hors du commun seront le reflet d’un amour unique et magique.

Voir la collection

La Vallière

A 17 ans, Louise de La Vallière rencontra le roi Louis XIV dont elle devint la première favorite. Pure et discrète, la duchesse symbolisa l’amante parfaite qui aimait sincèrement le roi. Au-delà de sa relation touchante, la charmante jeune fille aux cheveux blonds et aux doux yeux clairs marqua la mode par la grâce qu’elle donnait à nouer ses rubans. Du temps de sa splendeur, elle aurait porté des cravates à large nœud flottant appelés depuis le XIXème siècle des lavallières.

La collection Lavallière imaginée par Wilfrid Deydier est un merveilleux ruban d’or pavé de saphirs colorés en arc-en-ciel avec le cœur éclatant et pur d’un diamant blanc, comme l’était celui de la duchesse.

Voir la collection



Sévigné

Dans la collection Versailles, la bague Sévigné s’inspire de cette femme d’esprit dont les écrits épistolaires dépeignent avec délice la cour du roi Louis XIV.

Sur une monture en or jaune 18 carats et une pluie de diamants en serti grain, un bouquet de pierres colorées rappelle la vivacité d’expression de la marquise.

La bague aux lignes précieuses de nénuphars porte en son cœur un diamant blanc.

Autour de ce noyau étincelant gravitent 6 tsavorites aux nuances vertes et végétales, grenat mis en lumière à nouveau dans une taille navette qui symbolise 3 feuilles embrassant une branche d’or.

Voir la collection

Angélique

Par sa beauté éblouissante, Angélique de Fontanges fut introduite à la Cour de Versailles en tant que fille d’honneur de la belle-sœur de Louis XIV. Très vite, le Roi-Soleil sera séduit par cette ingénue qu’il présentera ouvertement comme sa favorite.
Le destin exceptionnel de cette jeune femme dont l’éclat dura « ce que vivent les roses, l’espace d’un matin », a inspiré la création de cette fleur d’or à quatre pétales sertis de saphirs ou de diamants.

En son cœur brille le lustre d’une perle de 14mm de diamètre. Autour des pétales, posée telle une tendre goutte de rosée, luit une seconde perle de 10 mm de diamètre. Selon les modèles, les perles seront d’eau douce avec des reflets lavande, d’Akoya du Japon avec des nuances rosées, de Tahiti avec des teintes aubergine, grisées ou bleutées, ou bien de très belles perles Gold à la couleur dorée.
A l’orée de la fleur, les notes végétales des petites feuilles de tsavorites attachées aux tiges d’or signent une collection à la fraîcheur printanière.

Voir la collection



Athénaïs

Au siècle des Lumières, la belle Athénais de Montespan conquit le cœur du plus grand monarque de son temps. Devenue favorite du Roi-Soleil alors à son zénith, elle sera une femme de culture protégeant les artistes et écrivains comme Molière et Corneille.

La collection Athénaïs de Montespan s’inspire de ces personnages solaires pour faire naitre une ligne de bijoux sensuelle où se marient la puissance du bâtisseur Louis XIV et l’intelligence de sa favorite dans un bouquet de saphirs de couleur, de diamants et de stavorites.

Une dualité modélisée dans les jeux de courbes où les rayons d’or jaune, blanc ou rose s’entremêlent aux rubans pavés de pierres aux teintes dégradées.

Voir la collection

Pompadour

La marquise de Pompadour subjugua Louis XV par l’adresse qu’elle eut à le divertir dans un siècle des lumières créatif et riche. Érudite, elle épaula Voltaire ou Montesquieu dans leurs démarches philosophiques et leurs écrits. Mécène et amatrice d’art, elle réaménagea la manufacture de Sèvres dont la porcelaine devint l’une des plus prisées au monde.

Une femme dont les Lumières littéraires et artistiques ont inspiré une ligne de bijoux à son image : princière, colorée et festive, se déclinant en or blanc, en or jaune et en or rose.
Les saphirs utilisés mettent en scène les couleurs qu’elle rendit célèbres, le rose Pompadour, le bleu de Sèvres ou les lueurs safranées des soupers privés qu’elle organisait.

Voir la collection


Powered by SYGN